Vous vous doutez bien qu'avec ce titre, j'annonce un peu la couleur !
Si les ingrédients sont bien ceux de la fallue normande, l'aspect extérieur ne l'est pas, une fallue n'est pas moulée mais se présente sous la forme d'un pain batard, est ornée d'un façonnage à coup de ciseaux sur le dessus comme un chapeau

La fallue est appelée aussi " brioche coulante " et ça je confirme ! La pâte que j'ai obtenue était très très souple ( trop sans doute )

J'ai suivi la recette que donne Julie Andrieu ( appuyée par une vidéo ) d'après Philippe, un boulanger normand de renom
Je vous en fait un copié-collé

Ingrédients (pour 2 fallues)
500 g de farine T 55
100 g de beurre pommade
100 g de crème épaisse
5 œufs selon leur taille  (400 g net environ sans coquille)
50 g de sucre 10 g de sel ( j'ai mis 8g)
18 g de levure fraiche de boulanger


Dans une cuve de batteur électrique ou dans une jatte si vous travaillez à la main (préférable), versez tous les ingrédients sauf 1 œuf et la levure.
Faites tourner le crochet très lentement pendant 30 secondes.
Ajoutez la levure émiettée et faites tourner le crochet 10 minutes tout doucement.
Ajoutez éventuellement un peu de crème pour assouplir la pâte ou de farine pour l’épaissir un peu. Elle doit être très souple sans coller aux doigts.
Façonnez en boule en la pliant 2 ou 3 fois et placez-la sur un torchon fariné, recouvrez la avec le torchon pour qu’elle ne se dessèche pas. 
Laissez gonfler 2 h à une température autour de 22°C.
Coupez le pâton en 2, écrasez légèrement la pâte avec la paume de la main et repliez-la sur elle-même en longueur de façon en obtenir un gros boudin. Scellez la pâte avec la base du poignet et déposez les pâtons sur une plaque à pâtisserie huilée, la césure vers le dessous.
Laissez lever encore 1h20 à 30 ° (dans une pièce chaude ou dans le four).
Préchauffez le four à 190°C. Cassez l’œuf restant et fouettez-le avec une bonne pincée de sel. Dorez les fallues au pinceau et formez un chapeau sur le dessus en l’entaillant peu profond avec la pointe d’une paire de ciseaux, sans jamais sortir la pointe située en dessous de la pâte.
Enfournez et laissez cuire 25 minutes environ.

Mangez-la chaude de préférence, même si elle se conserve aisément 2 jours entourée d’un linge.
Une fois froide, elle est délicieuse légèrement toastée.
Accompagne idéalement la Teurgoule.

J'ai bien suivi les instructions et ça me paraissait facile : hop on met tout dans le robot et ça pétrit !
Seulement la pâte est vraiment restée très molle et sans tenue pour espérer la façonner

Du coup, j'ai opéré à 1 levée dans un saladier, puis après dégazage, j'ai mis toute la pâte dans mon grand moule pour la 2ième levée
Dès qu'elle a atteint le bord, j'ai donné des coups de ciseaux réguliers tout le tour, sans oser aller trop profond, de peur que le tout ne retombe
Mise au four à 180° pour 35mn

fallue__2_

La mie est jolie, la couleur aussi, avec une délicieuse odeur

fallue

Vous remarquez les timides coups de ciseaux sur le dessus, normalement c'est beacoup plus prononcé J'aurais peut-être dû faire ces encoches avant la deuxième pousse

J'ai repensé à cet espèce de raté cette nuit, euréka !
Je sais pourquoi ma pâte était trop molle : j'ai lu la recette trop vite et j'ai mis la totalité des oeufs alors qu'il fallait en garder un pour la dorure

Cette recette est là pour illustrer le thème du jeu " Nos régions ont du goût  " que pilote La Nonna , aidée par son amie Caroline
Ce mois de février ce sont les 2 régions normandes qui sont à l'honneur
J'avais choisi une brioche de Basse Normandie pour faire plaisir à Marie qui est une reine de la boulange

ob_8d43a5_cats

logo_nos_r_gions_ont_du_go_t

Chaque mois verra une région à l'honneur Vous trouverez la liste de l'année ici sur cet article , vous pourrez prendre de l'avance !