Décidément, la recette précédente a eu un coup de chaud dans le four, et celle ci est complètement ratée
Mais il faut bien en parler si on veut des réponses

Il y a de nombreux blogs que j'aime, mais celui de Sylvain " Un peu gay dans les coings " est sans conteste mon N° 1, mon chouchou des chouchoux
je m'inspire souvent de ses recettes ( une à venir bientôt, je rassemble les ingrédients !)
Et donc, je voulais faire une galette bretonne pour cette épiphanie
Sylvain revisite chaque année la classique que lui faisait sa maman, vous verrez dans son article le récap de toutes ses réalisations
Pour une première je me suis décidée à cette version ( enfin pas tout à fait )

250g de farine ( ou 175g de farine et 75g de coco râpée )
125 g de beurre salé en dés
125g de sucre
2 jaunes d'oeuf + 1 pour la dorure
2 CàS de rhum


Je me permets ici de faire un copié collé du texte de Sylvain pour que vous compreniez bien

[Dans une jatte ou sur votre plan de travail, mettez la farine, creusez un trou au centre et mettez-y le beurre coupé en morceaux, le sucre, 2 jaunes d'oeufs et le parfum. Mélangez d'abord du bout des doigts en ramenant la farine vers le centre, puis malaxez plus franchement jusqu' à avoir une belle boule de pâte. Laissez reposer la pâte 1/2h. Beurrez une moule à tarte (en métal de préférence pour la galette cuise aussi par dessous), posez-y la boule de pâte et écrasez avec votre poings pour l'étaler (n'oubliez pas la fève -comme moi- si vous la préparez pour l'épiphanie). Continuez avec le bout des doigts et la paume de la main jusqu'à ce que la fine galette soit étalée jusqu'aux bords du moule.

Dorez avec un jaune d'oeuf battu puis faites des traits à la fourchettes pour former des losanges (très important ça, c'est la touche esthétique).
Enfournez à four chaud (th 6-7) pour 20 minutes (en surveillant pour éviter qu'elle ne soit trop cuite).
Laissez refroidir et servez dans le moule, c'est plus facile!]

Ce que j'ai changé :
Ma soeur Ewa m'ayant juste la veille offert un paquet de farine de coco, c'est ce que j'ai utilisé à la place de la coco râpée
J'ai eu beaucoup de mal à obtenir une boule et encore plus de mal à l'étaler dans le moule en fer
J'ai respecté le temps de cuisson
Le démoulage a été galère : un fond de pâte adhérent encore au fond

Je vous livre ici en quelques photos le désastre !
De la plus convenable au résultat final

Ne vous fiez pas à la plus ou moins bonne mine de ma galette

galette_1

A la découpe, on voit que ça se complique, la texture parait peu cuite et très friable

galette_3

Il n'y a plus qu'une chose à faire, grignoter des petits bouts qui tiennent et pulvériser le reste pour l'utiliser sur des crumbles par ex

galette_4

Je me demande si c'est la farine de coco qui n'a pas bien amalgamé ?

Je n'ai pas dit mon dernier mot et je recommencerai l'année prochaine !
En attendant je vais plutôt me tourner vers une couronne briochée, je m'en sors bien avec les pâtes à brioche

Edit du 07 janvier
J'aurais vraiment dû aller chercher des infos concernant cette farine de coco ! en lisant vos commentaires, je m'aperçois que ce n'est pas une farine " facile " je pensais avoir un résultat semblable à la farine de châtaigne que j'utilise volontiers et sans problème
L'an prochain je ferai une galette mi bretonne-mi ardéchoise !