Ma famille du nord est arrivée, comme souvent en cette saison
Jean mon frère et sa femme viennent profiter de la belle lumière de nos automnes ardéchois, et de leur maison .
Ils nous apportent aussi, les produits de tradition de la cuisine du nord qui me manquent ici
Des pommes Boskoop par exemple ( mes préférées )
Des endives " de terre "  les vraies, les seules !
Et une magnifique andouille à cuire ....... fleuron de la gastronomie du cambrésis

Nous nous sommes donc retrouvés, entre frère et soeurs  et un couple d'amis, dimanche soir .
Les hommes arboraient les mines resplendissantes, après une journée passée au grand air, à traquer le sanglier
Les filles, souriantes et ravies de ces retrouvailles

C'estEliane ma belle soeur qui recevait chez elle et nous avait mitonné ce repas tout l'après midi

La recette
Selon le nombre de convives, les proportions sont à adapter

Deux andouilles de Cambrai prêtes à cuire 
Des légumes à pot au feu ( carottes, céleri, bouquet garni, poireaux )

Piquer les andouilles pour qu'elles n'éclatent pas à la cuisson et les faire cuire tranquillement dans le bouillon de légumes  pendant 6 heures

andouille_R

Faire cuire des flageolets dans 1/2 jus de cuisson des andouilles et 1/2 eau additionnée des aromates et des rondelles de carottes
Préparer une vinaigrette avec moutarde, huile, échalotes émincées, botte de persil ciselée 

Découper l'andouille en grosses rondelles , servir accompagnée de flageolets, pommes de terre vapeur, et vinaigrette

assiette_andouille

Voilà une recette très terroir,  un absolu délice pour une table conviviale et chaleureuse
A Cambrai, les bistrots proposent à la carte une fois par mois , de l'andouille chaude, et croyez moi ,  il vaut mieux réserver sa table !