Que sont donc ces queues vertes ?
Pas celles des souris !!  Tout simplement les tiges de persil, coriandre, oseille, etc .....
Tout ce que l'on jette après avoir effeuillé la plante pour n'en garder que la partie noble , les feuilles .
Le livre de Gérard Vives ( lequel a obtenu un prix littéraire de cuisine ) fourmille d'idées simples, toutes bêtes, dirait-on ( encore fallait -il y penser !) comme celle de faire de délicieux potages avec les tiges délaissées, pourtant remplies de saveurs

Celui-ci a été rapidement fait avec
Tiges d'une grosse botte de persil
Tiges d'un bouquet d'oseille
Une fine côte de céleri
Les parties inférieures d'une botte d'asperges vertes

Faire cuire ces végétaux dans 3/4 litre d'eau additionnée de bouillon de poule ou de légumes ( à peu près 3/4 d'heure)
Mixer le tout
Passer au chinois pour éliminer les fils désagréables en bouche
Remettre sur le feu et ajouter 2 CàS de tapioca au premier bouillon, laisser cuire
Ajouter 2 CàS de crème légère liquide

Décorer dans les bols de deux ou trois copeaux de parmesan, du poivre blanc du moulin

velout__aux_queues_vertes

Ce type de velouté s'adapte à tous les végétaux de vos envies, alors au prochain taboulé, ou mieux encore, sur la délicieuse recette verte d'Ewa,  pensez  à garder les tiges de vos verdures !