J'avais décidé de ranger un peu les placards de la cuisine, avec bien entendu des découvertes à la clé dans le fond de l'un d'eux
Il faut dire, et Ewa ma soeur le sait bien, que je ne résiste pas à acheter des pots de miels chez les producteurs ou sur les marchés des villages  que nous visitons
J'avais donc là quatre fonds de pots de miel différents : d'acacia, de bourdaine, de chardon, et miel de bruyère

Une brioche parfumée est née
la pâte à brioche
1 CàC de sel
500g de farine T45
15g de levure fraîche de boulanger
30g de sucre de canne
80g de beurre froid en petits dés
3 oeufs entiers battus légèrement à déposer dans un verre gradué, puis remplir le verre de lait jusqu'à 30cl

Dans le bol du robot muni du crochet
Verser le sel
Puis verser la farine dans laquelle vous aurez émiétté la levure fraiche
Faire un puits et verser le contenu du verre gradué et le sucre, ajouter les dés de beurre

( je sais que ce n'est pas très habituel, mais je reprends ici la méthode de fabrication lorsque j'avais une Map, pas de raison que ça ne marche pas dans le robot pâtissier )

Pétrir la pâte à petite vitesse pendant 10 à 12 mn

Sortir le pâton et le déposer au frais dans un récipient hermétique pour la nuit

Le lendemain, sortir le pâton
Le diviser en 4 parts de poids égal
Bouler les petits pâtons et laisser reposer 30mn
Aplatir les pâtons en rectangles et étaler sur chacun d'entre eux un miel différent, tout le long de la partie centrale ( une grosse CàS )
Rabattre le rectangle en portefeuille, puis le rouler sur lui même
Déposer les pâtons côte à côte dans un grand moule ( ici un moule à pain de mie )

Laisser la pousse opérer ( en position étuve de mon four, c'est plus rapide )

Enduire le dessus d'oeuf battu et mettre au four à 180° pour 30mn

brioche_au_miel

brioche_au_miel__2_

J'avais pris soin de mettre à chaque extémité un miel très différent, acacia léger et bruyère plus typé, le goût de la brioche s'est trouvé légèrement différent

Bon, je vais essayer de résister à la tentation de tous ces beaux miels que je rencontre, j'ai encore des pots non entamés !