J'aime bien faire des brioches et surtout j'aime les manger au petit déjeuner
J'avais un levain en pleine forme et un reste de lait ribot au frigo
Je me suis souvenue de cette brioche au lait ribot et courtois de Nonna
J'ai gardé les mêmes proportions

550 g de farine T45
5 g de sel
150 g environ de lait ribot
80 g de levain (ici, Levain Kayser ) + 1/2 c a café de levure de boulanger
60 g de beurre
3 oeufs + 1 jaune pour la dorure
80 g de sucre
qq gouttes d'extrait d'amande amère ( je n'en avais pas )
2 cuil à soupe de courtois émiéttés, voir la recette de Nonna ( ici, remplacé par des raisins secs )

Après, je bricole à ma façon ! ( en fait je procède comme quand j'avais une MAP )
Dans le bol du robot muni du crochet, déposer le sel dans un coin
Mettre la farine avec la levure de boulanger émiettée dedans
Faire un puits et mettrle lait ribot et le levain, les oeufs battus en omelette et le sucre
Ajouter dessus le beurre coupé en petits morceaux
Pétrir à petite vitesse pendant 10mn, introduire les raisins et continuer 5mn

Bon, je sais c'est plutôt rock and roll

Ensuite, je ramasse la pâte en une boule que je laisse lever une heure
Je dégaze la pâte et je la dépose pour la nuit au réfrigérateur dans un récipient fermé

Le lendemain, je sors la pâte et la laisse reprendre ses esprits 15mn puis je la divise en 4 boules de même poids
J'aplatis chaque boule en un rectangle que je plie en portefeuille, puis que je roule sur lui même
Je les dépose côte à côte dans un grand moule à cake tapissé de papier cuisson
Je laisse pousser jusqu'à ce que la pâte double de volume
Je badigeonne avec de l'oeuf battu

Mise au four à 180° pour 30mn

 

brioche_Nonna

Nonna avait fait un joli façonnage tressé, j'ai choisi plus simple pour pouvoir faire des tranches, un peu comme un pain de mie, pratique pour tartiner la confiture, si on veut
J'aurais dû mettre un peu plus de raisins secs pour me rapprocher du pain cramique de ma région natale, le Nord