Je ne m'étais jamais intéressée à cette spécialité britannique avant de l'avoir vue sur le blog de Marie  Not Parisienne
Je pense que le froid brouillard inspire aux anglais, ce genre de plat bien réconfortant et presque addictif : c'est très très bon !

Marie l'a cuisiné à sa façon que j'ai totalement reprise avec des cocos de Paimpol comme " beans "

200 g de haricots blancs trempés pendant au moins 4 h ( chez moi des cocos de Paimpol frais, sans trempage )
2 c. à s. d’huile d’olive
1 gros oignon émincé ( heu... un petit )
3 gousses d’ail émincées
1 c. à s. de concentré de tomate
12 cl de vin rouge
400 g de tomates concassées en boite ( ici une concassée de tomates du jardin )
7,5 cl d’eau
1 feuille de laurier
2 c. à c. de sucre brun
Sel, poivre

Faire cuire les cocos de Paimpol dans une eau bouillante non salée pendant 30mn ( un peu plus de temps pour des haricots trempés )
Les égoutter

Dans un petit faitout faire revenir l'oignon et l'ail ciselés dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient translucides ( attention à ne pas colorer ) 
Ajouter  la concassée de tomates  et faire chauffer pendant deux minutes.
Ajouter le vin rouge et laissez réduire de moitié puis ajoutez le reste des ingrédients, et les cocos de Paimpol 
 Porter à ébullition, puis baisser un peu le feu
Couvrir et laisser cuire pendant une heure en mélangeant régulièrement.

La sauce doit être assez épaisse et les haricots bien cuits, prolonger la cuisson si nécessaire pour obtenir une bonne texture

Ajuster l’assaisonnement

Marie propose d'accompagner ce plat de pain, bacon et oeuf sur le plat pour le brunch

J'ai choisi une bonne saucisse de toulouse braisée pour le repas de midi

baked_beans

J'adore la saison des cocos de Paimpol !