Je m'extasie depuis longtemps devant les magnifiques petits biscuits de Noël que peuvent faire certaines blogueuses, comme je m'extasie d'ailleurs devant les pâtisseries orientales de L'Aïd : tant de patience et de minutie pour des recettes souvent transmises de génération en génération

Je n'ai pas cet ancrage, dans ma famille on ne faisait pas de petits biscuits, tout juste parfois quelques truffes en chocolat

J'ai acheté un petit livre traitant du sujet " Petits fours & bredele d'Alsace " recettes de Josiane Syren aux éditions SAEP , et j'ai décidé de réaliser la première des recettes

Les butterbredla
250g de farine
125g de sucre en poudre
4 jaunes d'oeufs
125g de beurre coupé en petits morceaux

Creuser une fontaine dans la farine tamisée, verser le sucre et les jaunes d'oeufs
Travailler un peu de farine et ajouter le beurre, pétrir rapidement pour obtenir une pâte homogène
Laisser reposer au frais 2 heures

Abaisser la pâte à 3-4 mm d'épaisseur
Découper des formes diverses avec des emporte-piècesLes déposer sur une plaque tapissée de papier cuisson
Dorer à l'oeuf délayé dans un peu de lait
Faire cuire à 180° pour 10mn

Ensuite, j'ai choisi une recette utilisant les blancs d'oeufs 

Les macarons à la confiture
Bizarrement j'ai totalement raté cette recette !
Je vous la livre ici telle que décrite dans le livre

125g de poudre d'amande
125g de sucre glace
2 blancs d'oeufs
2 CàS de confiture d'abricots
85g de sucre en poudre

Pour le décor
100g de sucre cristallisé
100g de confiture d'abricots

Mélanger la poudre d'amande, le sucre glace et les blancs d'oeufs
Incorporer la confiture et le sucre
Verser dans une poche à douille
Déposer des pastilles de pâte de la taille d'une noisette sur une plaque tapissée de papier cuisson
Saupoudrer de sucre cristallisé
Creuser une cavité à l'aide d'un manche de cuillère en bois trempé dans du sucre glace et remplir de confiture

Cuire 12mn à 100°

Verdict:
Le temps et la température de cuisson ne me semblaient pas adéquats : les macarons sont restés très collants et pâteux
En bouche l'impression était la même avec un côté sucré bien trop présent, limite écoeurant pour moi
Du coup ces macarons ont fini réduits en petits dés dans une espèce de pudding avec des fruits frais

J'ai recommencé une autre fournée puisqu'il me restait 2 blancs d'oeufs, à mon idée avec ces proportions
125g de poudre d'amandes
100g de sucre glace
2 blancs d'oeufs
Je n'ai pas mis de confiture dans l'appareil, mais j'ai gardé l'idée de creuser les macarons en les garnissant de confiture d'abricot pour les uns et de framboise pour les autres avec une noisette piquée dedans
La grosseur de la pâte étant celle d'une petite noix
J'ai opté pour une température de 180° en préchauffage et baissé à 150° à la cuisson pour 20mn ( un peu comme pour les macarons de Nancy )

bredeles

Bon, comme vous voyez, il y a encore du boulot !
Le  livre dont je vous ai parlé fourmille de petites recettes de famille, les commentaires à propos de cet ouvrage étant plus qu'élogieux ( Amazon ) je n'avais pas hésité à l'acheter et ma mésaventure ne me l'a fait pas regretter

Mon frère et ma belle soeur partent dans le nord rejoindre leurs enfants, cette boîte de bredele est partie avec eux, pour Pauline, Emilien et Luc, mes petits neveux, des testeurs de solide appétit !

Edit : ça y est nous sommes à la veille de l'hiver, le temps d'installer ma bannière de saison, bien moins flamboyante que celle de l'automne , elle nous tiendra compagnie jusqu'au printemps