Cette soupe s'inspire à la fois du gaspacho et du salmorejo
Je l'ai allégée en huile d'olive et limité le vinaigre

J'avais été trop généreuse en faisant une simple salade de tomates coeur de boeuf, à l'ail et basilic, le lendemain même au frais les tomates étaient un peu défraîchies et avaient rendu une grosse quantité de jus dans le saladier
Une tranche de pain de campagne rassis dans la corbeille, il n'en fallait pas plus pour recycler le tout en soupe estivale
D'autant que je venais de cuire sous le gril du four une fournée de poivrons rouges destinés à mes réserves d'hiver

Pour 2 personnes ou plus si servi en amuse-bouche

Un reste de salade de tomates avec le jus rendu, ail et basilic
1 belle tomate crue pelée et coupée en 4
La mie d'une tranche de pain rassis
La moitié d'un gros poivron rouge, grillé sous le gril du four et épépiné
1 oeuf dur 
2 CàS de vinaigre de tomate ( titre à 6° , goût prononcé de tomate confite, marque Mutti)
1 trait d'huile d'olive
Sel et poivre noir concassé de Kampot

Faire tremper le pain dans le jus de la salade de tomate avec le vinaigre
Mettre ensuite dans un blender avec les quartiers de tomate, le poivron et un peu de sel ( réserver une rondelle d'oeuf dur pour le décor )
Mixer finement
Garder au frais jusqu'au service

Verser dans une assiette creuse ( ici une assiette à risotto)

soupe_froide_de_tomates

Ajouter un trait d'huile d'olive et le poivre fraîchement concassé

Si vous servez cette soupe en amuse-bouche, mixer un oeuf dur pour en disposer les miettes, façon mimosa sur les verrines

Cette idée est pour Ciorane, vous savez maintenant qu'elle resence nos recettes de La Cuisine des Restes , elle les publie tous les 20 du mois sur son blog

logo_ciorane