Stéphane Decotterd est le chef 2 étoiles de l'Auberge du Pont de Brent en Suisse
Je ne connais pas son restaurant, mais je suis une fidèle de son blog  " Stéphane Decotterd, une histoire de cuisine " que j'ai connu grâce à un concours de cuisine qu'il organise chaque année ( à l'époque le gagnant avait été  Claude-Olivier Marti de " 1001 Recettes " )

Les recettes y sont très bien expliquées et photographiées, certaines de haute gastronomie ( comme récemment le beau menu de Noël ) mais accessibles aux humbles cuisinières comme moi, d'autres sont très familiales et sentent bon le terroir helvétique comme cette soupe du chalet  ( cliquez pour découvrir l'histoire pastorale de cette soupe )

C'est une belle recette bien réconfortante sous le froid mistral qui souffle fort ce week-end

1 rave
2 carottes
1 poireau
2 oignons
1 grosse pomme de terre
200g d’épinards équeutés et lavés
50g d’haricots secs, trempés la veille ( ici des cocos de Paimpol frais du congélateur sans trempage )
50g de mini-cornettes ( ici ce seront des coquillettes
1 litre de lait
1litre d’eau, environ
40g de beurre
Sel

Laver, éplucher et tailler les légumes en petits dés.
Faire suer au beurre les carottes, oignons, poireau, rave, et haricots secs.
Saler légèrement et mouiller à hauteur avec le lait et l’eau.
Au bout de 30 minutes de cuisson ajouter les pommes de terre
Attendre 15 mn et ajouter les coquillettes

Lorsque tous les légumes sont fondants, rectifier l’assaisonnement, retirer du feu et ajouter les épinards émincés.
Garnir généreusement le fond des assiettes de copeaux de Gruyère et verser la soupe bien chaude dessus.

soupe_du_chalet

 

J'ai juste ajouté un peu de poivre blanc de Kampot  fraîchement concassé au service ( de chez Gérard Vives ) parce que l' homme de la maison et moi aimons beaucoup cette épice

Je vous recommande vivement d'aller voir le blog de Stéphane : sa dernière recette de rösti ( les origines en prime ) est très appétissante et sera aussi bientôt dans mon assiette