J'ai beau parler de repas frugal lors de mes randonnées, je ne fais quand même pas l'impasse sur la petite chose juste sucrée à grignoter lors des haltes!

Si le paquet de biscuits est facile à glisser dans le sac à dos, je préfère faire des gâteaux qui me rappellent les pâtisseries que l'on trouve en régions de montagne.
Par exemple dans le Cantal existe un " Gateau de voyage " commun aux pâtissiers de ce département qui en respectent la charte ( APPAT : Association Pain Pâtisserie Art et Tradition )

C'est un gâteau rond assez plat, fourré aux myrtilles, présenté dans une jolie boîte en bois
Je n'en connais pas la recette qui reste le secret bien gardé des artisans

J'ai imaginé mon propre gâteau individuel, à manger en deux ou trois bouchées. 
Je les fais cuire dans des petits moules en fer, ceux qu'utilisent les portugais pour les pasteïs  

g_teaux_de_montagne_myrtilles___amandes

J'utilise une pâte brisée non classique, faite à partir de farine à poudre levante, le gâteau y gagne en légèreté

Petits gâteaux de montagne comme des blueberries pies (6 environ)

La pâte brisée ici employée s’éloigne de la recette traditionnelle : j’utilise de la farine à poudre levante qui permet d’obtenir un gâteau à la pâte légèrement moelleuse.

J’utilise également des petits moules en fer individuels, chers aux portugais, ceux dans lesquels on cuit les pastéis.

Préparer la garniture :

200g de myrtilles sauvages
2 CàS de sucre roux
2 à 3 CàS de poudre d’amandes

Faire cuire les myrtilles avec le sucre, juste 5mn
Ajouter la poudre d’amandes (le jus rendu des fruits doit être aborbé)

La pâte :

180g de farine à poudre levante
90g de beurre demi-sel
De l’eau QSP pour obtenir une pâte pas trop sèche
Déposer au frais pour 30mn

Etaler la pâte et découper des ronds de la dimension des moules (tenir compte de la profondeur)
Foncer les moules préalablement huilés
Remplir avec la garniture aux myrtilles
Découper des ronds de pâte de dimensions légèrement inférieurs
Recouvrir les moules de ce chapeau, en soudant bien les bords

Mettre au four 200° pour une trentaine de mns

Pour éviter que ces petit gâteaux ne s’écrasent dans le sac, je les laisse dans leurs moules en fer, très légers, ceux-ci  n’alourdissent pas la charge.

Vous pouvez faire cette pâtisserie avec une crème amandine (sucre+œuf+ poudre d’amandes+beurre fondu) ajoutée aux myrtilles.
 Là notre propos était de ne pas enrichir la recette en matières grasses.

La recette est aussi  ici sur FdV ( ce lien semble rompu)

APPAT

Gâteau du randonneur du Cantal