Nous voilà rentrées Ewa et moi !
Comme d'habitude à l'aller et au retour nous avons pris notre temps ....... les régions traversées méritent d'être savourées tranquillement.

L'Aubrac, où nous avons fait une belle randonnée

sur_les_chemins_de_l_Aubrac

Le massif des volcans du Cantal , où nous avons fait des photos de fleurs ( orchidées )

les_fleurs_du_massif_du_cantal

Nous avons séjourné à Aurillac, Rue des Carmes, établissement Delcher, où nous avons nos habitudes.
C'est assez près des berges de la Jordanne où se situent les Européennes du goût, le garage fermé de l'hôtel nous permet d'avoir l'esprit tranquille quant à la sécurité de la voiture

Cette année, nous avons retrouvé les exposants de l'an dernier et refait le plein de bons produits : lentilles et pois blonds de la planèze, miels, fruits secs ( amarena ) poivres, huile d'olive bio des Pyrénées Orientales ( fruité vert )

_pices_et_fruits_secs_du_march_

Cette saison, la pâtisserie était à l'honneur, mais nous avons eu aussi les prestations des chefs cuisiniers " Toques d'Auvergne " comme celles de Jérôme Cazanave et Louis Bernard Puech
Etourdies que nous sommes, Ewa et moi avions laissé nos appareils photos dans le coffre de la voiture .......
Ce qui fait que je n'ai pas de photos de la première journée

Jérôme Cazanave nous avait présenté deux recettes rapides autour du fromage de cantal
Une galette de pommes de terre râpées au cantal
Une idée pour les apéros : cubes de cantal vieux marinés à la tapenade d'olives vertes , et cubes de cantal jeune marinés à la tapenade noire : étonnant et excellent !

Puis il nous a proposé deux recettes autour de la viande AOC de Salers
Un épais faux filet de boeuf cuit 6mn de chaque côté à l'huile d'olive à laisser reposer après cuisson, puis découpé en fines tranches.
Sur chaque tranche il a déposé une lamelle de fromage, un peu de roquette et enroulé le tout
La dernière recette était un boeuf Strogonoff " aux saveurs d'ailleurs " ......
Mais je vais laisser Ewa vous en parler bientôt, elle a tout noté soigneusement et se propose de refaire la recette ( je lui laisse volontiers la viande rouge que je ne mange pas )

Cette année, un jeune oenologue Philippe Gallon, outre une initiation à l'oenologie, animait les ateliers du goût : Vins rouges et chocolat, vins et pâtisserie, vins et fromages
Malheureusement toutes les inscriptions étaient déjà closes à notre arrivée et j'ai eu juste le temps de faire une photo,sans pouvoir participer.

Philippe_Gallon   

La seconde journée a été celle des pâtissiers du Cantal, de LB Puech et de Pierre Hermé

Louis-Bernard Puech,Toque d'Auvergne également, nous a proposé une salade de petits pois ( épluchés! ) et de haricots verts avec des girolles, des pignons, du persil plat
Il nous a livré certains de " ses bons plans " comme le sel de jambon ( reste de jambon de pays doucement desséché au four puis réduit en poudre ajouté à du gros sel ensuite ) et la poudre de boudin noir ( aussi désséché au four et réduit en poudre granuleuse )
Ces condiments servent à améliorer le gustatif et à ajouter de la couleur aux plats

Les pâtissiers du Cantal, infatigables sur le marché , ont fait des démonstrations de tartes aux fruits, de biscuits, de pains devant un grand fournil
Je me demande comment ils ont tenu avec la chaleur intense de ces journées
L'un d'entre eux, pâtissier à Murat, Michel Pichon, nous a fait une démontration sous chapiteau du cornet de Murat ( il a d'ailleurs déposé sa marque : Le cornet de Murat )
C'est un savouveux biscuit que l'on roule dès la sortie du four en cornet et qui est ensuite garni de crème chantilly
Le chef pâtissier faisait ses cornets tandis que le maitre chocolatier Didier Vaille montait la chantilly....... on peut dire que ces chefs là ont " mouillé le maillot " !

Nous avons eu le plaisir de goûter ces cornets croustillants à la chantilly légère et peu sucrée : un délice!

chefs_d_Auvergne

L'après midi nous réservait la venue de Pierre Hermé, invité d'honneur de la saison.

Après quelques instants d'interview et d'échanges au carré de la cuisine du marché, il est venu au grand hall du goût pour sa prestation.

Pour tout vous dire, j'ai été extrèmement déçue !
Pierre Hermé nous a retracé son parcours, expliquant que son travail  " était surtout dans la tête " : il  réfléchit, imagine des assemblages de saveurs, puis il dessine les esquisses des gâteaux qu'il remet à son équipe de chefs pâtissiers chargés de la réalisation, le choix final lui revenant .
C'est un extraordinaire curieux, qui voyage beaucoup, goûte à tout ce qu'il ne connait pas, s'attachant avant tout à la qualité des produits
C'est ainsi qu'il a composé des harmonies de saveurs, dont il choisit le nom, comme:
Ispahan : Rose/framboise/litchi
Céleste : Rhubarbe/Fraise/fruit de la passion
Mosaïc: pistaches/griottes
Plénitude: Chocolat/caramel
Infiniment vanille : mélange de vanilles de Tahiti, Madagascar, Mexique

Chaque harmonie se décline en divers desserts ( macarons, gâteaux, verrines )
On comprend bien le talent de ce découvreur de goût .....

Cependant je suis restée sur ma faim ! ( c'est le cas de le dire !)
Nous avons eu droit à 3/4 d'heure de présentation sur écran de télé de ses réalisations
Nous n'avons pas eu droit à des astuces techniques qui auraient pu enrichir notre palette de pâtissière
Nous n'avons pas eu droit à la moindre petite démo, toute son intervention reposant sur la vidéo ..... ça m'a semblé un tout petit peu " agent commercial " !
Quelques questions-réponses à la fin de la présentation
J'ai même eu l'impression que le journaliste et animateur Eric Roux ( très talentueux, généreux,érudit ) a sauvé un peu l'affaire par ses interventions pertinentes

Pierre_Herm_ 

Certes , Pierre Hermé est un homme souriant et sympathique, mais je ne comprends pas pourquoi l'organisation l'a invité sous cette forme, je n'y ai pas retrouvé l'investissement des invités des années précédentes

Mais je vous ai gardé le meilleur pour la fin !
Nous avons passé un beau et bon moment chez Jérôme Cazanave le dimanche midi dans son restaurant du Jarrousset
Nous avions opté pour la formule " Les pieds sous la table " à savoir que nous avons fait totalement confiance au chef pour nous faire le menu et y associer les vins adéquats

Une mise en bouche : verrine en chaud-froid de petits pois et asperges

Les entrées  Brouillade d'oeuf et oursin
                     Tagliatelles de seiches aux tarbais et poivrons grillés
                     Cannelloni d'aubergine et copeaux de salers séché ( une idée du chef généreusement ajoutée au menu)

Les plats      Lotte, jeunes poireaux et girolles
                     Pièce de veau bio, légumes: asperges, navets, mousserons.

Le plateau de fromages d'Auvergne

le dessert     Fruits du moment, écume mentholée, sorbet réglisse

Les mignardises et le café

Nous avons pris ce repas dehors, presqu'au jardin, où s'ébattait joyeusement la jeune chienne setter lemon en compagnie des enfants

Nous avons ensuite longuement bavardé autour de l'actualité des Européennes et de notre ressenti , autour du travail de Jérôme Cazanave, des chefs français, de tout et de rien en toute simplicité, les enfants nous offrant les pâquerettes de la pelouse , et l'ainée nous présentant fièrement sa confiture de fraises des bois ....... heureux moments plein de fraîcheur

J_r_me_Cazanave 
 

 

Si vous passez un jour dans le Cantal , faites une pause au Jarrousset, vous ne le regretterez pas
La cuisine y est  limpide, au coeur de la saveur naturelle du produit

C'est sûr , l'an prochain nous y reviendrons !

P-S : Cliquez sur les mosaïques de photos pour les agrandir