Je possède un livre magnifique de recettes méditerranéennes de Lucienne Moatti-Darmon , dont la préface a été écrite par le neveu de l'auteur : Michel Boujenah .
Ce livre rassemble les recettes de tout le bassin méditerranéen , les trois pays du Magrheb , la Grèce , l'Italie , le Liban , la Corse etc ....
La base de la  recette dont je vous parle aujourd'hui nous vient d'Israël  : elle mêle agrumes et avocat .
Les ingrédients me semblaient presque tous réunis pour le jeu  de Marie Laure " A vos casseroles " dont le thème est oranges  et petites graines . je me suis servie de l'idée de base du livre et imaginé le reste .

Il s'agit d'un dessert 100% végétal et frais ! pour deux personnes :
Il vous faut : Un bel  avocat
                             1/2 pamplemousse rose
                             2 oranges ( garder les zestes )
                             2 CàS de sirop d'agave. ( le livre propose du miel )
                             1CàC rase de agar -agar
                              Graines de pavot bleu

Pressez le pamplemousse et  une orange 1/2 . Epluchez et mixer l'avocat avec les fruits pressés et le sirop d'agave
Pressez la demi orange restante   , faire chauffer à ébullition , verser la poudre d'agar agar et laisser 2mns .
Verser  ce mélange à la crème d'avocat aux agrumes .

Verser la crème dans des assiettes à dessert  rondes . Laisser refroidir .

Découper dans du papier une rosace ou toute forme que vous souhaitez . L'appliquer sur la crème et saupoudrer de pavot . Retirer le " pochoir " en papier : vous obtenez  un vitrail .
Faire blanchir les zestes à l'eau sucrée et les utiliser pour cerner les éléments du vitrail

cr_me_vitrail

Il me restait de la crème aux agrumes  ,  j'ai fait une verrine  à base de crème , morceaux de pamplemousse , crème à nouveau et morceaux d'orange  saupoudrés de pavot :

verrine_agrumes_2

Ne vous laissez pas impressionner par la couleur un peu verte de cette crème : elle est excellente ,vitaminée et fraiche !!   

Je pense que je me resservirai de cette base  , non sucrée cette fois pour des verrines avec crevettes par exemple .

P-S : je dois être très très bête : je ne vois pas comment faire pour adresser cette recette  Marie Laure !